Love is in the air ou un bref instant de douceur intense

Le soleil m’a chauffé la tête ces derniers jours. 😀 Ou peut-être j’ai trop travaillé… Who cares ? Love is in the air ! Je vous envoie une tonne d’amour, de douceur et de légèreté dans ce monde qui est si souvent exigeant, violent et beaucoup trop rapide…

delicate pale color watercolor backgroundComme si

S’il te plaît

Regarde-moi, comme si tu m’aimais

Regarde-moi, comme si tu me comprenais

Comme si tu me voyais par-dessous la peau

La surface de mon visage

Regarde-moi droit dans les yeux

Sois présent

Sois doux

Sois toi-même

Ose m’approcher

Ose me toucher vraiment

Ose rentrer sans défoncer la porte de mon cœur

(je suis sensible)

Tu ne vois pas ce qui est marqué

Sur mon front bien blanc ?

« Handle with care »

Regarde-moi avec bienveillance

Regarde-moi au-delà des histoires

Qu’on te raconte

Que tu te racontes

Même celles que je te raconte moi-même

(en exigeant une écoute active et attentive)

Plonge dans la pureté de cet instant

De connexion

Par-dessus les différences

Les attentes et les opinions

Le savoir : vivre, faire ou être

S’il te plaît

Fais-moi un câlin avec tes yeux

Ferme-les et embrasse-moi

Happy young lovers . kiss

Please feel free to share:
20

Lire la suite

A day after – all I need is a hug

I was born 31 years ago. I was born with dreams and high hopes.

I left Poland, my home country, to pursue freedom, love and beautiful adventures.

I found everything I wanted. I am hungry for more.

Then I got sick – not something dramatic, but it keeps me alert to my own physical limits.

I feel vulnerable. I also feel passionate about my job. I want to give it all I have. It looks like it is not sufficient. I feel overwhelmed. I see tired and stressed faces of my colleagues and suppliers. I see a tired face when brushing my teeth in the morning.

I feel frustration, sadness and anger. I feel fear.

***

Yesterday I went to see fireworks with two crazy, lovely Moroccan ladies. (Girls, I love you!)

I liked everything except the crowd. It made me nervous.

I took a taxi to get back home: “Did you hear about the terrorist attack in Nice?”

“Hmm, I beg your pardon? No, I did not (!!??)”. Loads of swear words followed.

I was unable to go to sleep straight. I watched the news. I cried.

“31-year-old French-Tunisian driver killed dozens of people.”

My boyfriend is 35-year-old and originated from Tunisia. He became French a few months ago, a few weeks after I did.

France is not the only country suffering from violence. It is everywhere. It happens all the time.

Millions of people survive each day with less than 2 dollars. I feel lucky to have a flat, a job, something to eat and beautiful people to laugh with.

Today I feel tired, sad, and anxious.

I want the world to be safe, joyful and full of love: for myself, for others, for future generations.

Today I went out to buy a camera to register video interviews with inspiring people.

When I was going back home in the hot and crowded Parisian subway, I could not stop my tears.

I felt embarrassed and pathetic. I looked like a depressed Cocker Spaniel. My big blue eyes got wet and red. I was trying hard to stop crying. I could not. I had nothing to dry up my tears.

A middle aged woman sitting in front of me was searching for something in her bag. Just before I rushed to get out at my stop, she gave me a few paper handkerchiefs.

When I was heading to another subway line, I read on the packaging: “Freshness. Mint.”

It was written in Polish. I was stunned. My compatriot saved me from drowning in my own tears.

***

I have Polish roots, a magic French passport and nothing to declare.

I dream of travelling around the world and giving birth to multicultural crazy babies. 🙂

I have always considered myself ambitious and strong. Today I am vulnerable and I need a hug.

I feel sad and it is fine. I am OK.

My hunger for new experiences got bigger and my joy of being alive deeper.

God bless us all. Tomorrow is another day. With a little luck, we will still be breathing.

As long, as I am breathing, I am safe. And I feel love. Oh yeah!

paix_terre_ensemble_enfants

Please feel free to share:
20

Lire la suite

Entretien avec Ana Sandrea, thérapeute et coach de vie

Il y a des personnes qui inspirent, qui nous tirent vers le haut. Qui sont humbles, passionnées, présentes, belles. Ana en fait partie.

Voici l’interview avec Ana SANDREA – thérapeute, coach de vie et une chère amie que j’ai rencontrée il y a quelques années via l’association Toastmasters International.

Ana s’est spécialisée dans la guérison des blessures émotionnelles. Elle propose des séances individuelles face à face ou via Skype (ça marche, c’est étonnant !) ; elle anime aussi des stages de transformation, en France et à l’étranger.

En France depuis 1998, Ana est une ancienne avocate de droit pénal au Venezuela.

Ana, un grand MERCI pour ta générosité et d’avoir partagé ton message avec nous !

Merci de votre feedback, c’est le tout premier entretien et certainement un début de quelque chose. Apprentissage en cours. 😀

Partie 1/4

« La dépression, c’est pour moi une âme qui est au bout et un jour elle lâche. »

  • En quoi consiste ton métier ?
  • Comment tu es devenue thérapeute ?
  • Quelles sont tes sources d’inspiration et sur quoi repose ta méthode de travail ?
  • Quelles sont les étapes de la guérison des blessures émotionnelles ?
  • Libérer et ressentir ses émotions : moyen de guérir et d’avancer.
  • Perception négative des émotions par une partie de la société.
  • Prendre en compte ses émotions sans se laisser submerger.
  • Finesse de guidance par les émotions : une habitude à prendre.

Partie 2/4

  • Pourquoi nous nous coupons de nos émotions ?
  • Comment parler à la partie de nous qui a peur des émotions ?
  • La vulnérabilité : force ou faiblesse ?
  • Si nous nous coupons des émotions douloureuses, est-ce que nous nous coupons automatiquement de la joie et d’autres émotions « agréables » ?
  • Comment nous nous coupons de nos émotions ?
  • Recherche du sacré, des rituels – une explication possible des addictions.
  • Comment respecter le besoin de la profondeur d’une manière constructive ?
  • Exemple d’Ana – comment respecter sa féminité, la ritualiser ?

Partie 3/4

  • Comment être efficace et préserver sa féminité dans le milieu professionnel ?
  • Comment concilier les rôles d’une mère et celui d’une salariée ou entrepreneure ?
  • Comment se connecter à sa puissance et équilibrer les 2 polarités : féminine et masculine ?
  • Comment avancer ou changer en équilibrant son énergie masculine et féminine ?

Partie 4/4

  • L’énergie kundalini : définition.
  • Maladie : appel au changement.
  • Comment devenir son meilleur allié ?
  • En quoi consiste « l’effet miroir » dans le domaine des relations interpersonnelles ?
  • Où trouver les informations sur les stages d’Ana, ses activités, etc. ?

***

This is the end. Muchas gracias and much love ! 😀

***

Quelques liens utiles :

Please feel free to share:
20

Lire la suite