London calling {my soul}

« Don’t force anything. Let life be a deep let go. » ~ Eileen Caddy

My beloved London, in 2017 I was lucky enough to live with you for a very brief while. I was both stressed and grateful, while falling asleep and waking up in your classy arms. I would love to learn more of your lingo, walk again through your frenetic streets decorated with colourful breath-taking art pieces. I want to taste more of your take away surprising dishes and explore your clubs, coffee shops and peaceful sacred spots. I would like to dance at your glory, go to your concerts, run through your parks and gracefully squeeze in your crowded tube. {I am a little size – it is ok if it is tight!} Yes, I am afraid; we do not know each other very well. But I simply cannot ignore my drive to explore and connect. I want to meet your people. I want to lose myself in your hectic and noisy melting pot. One way or another, I will be back. Maybe for a couple of days, a few months or even longer, who knows? Hope you don’t mind? 😉 Anyway, thank you so much for having me, really appreciated the whole bitter-sweet  intense and enriching experience!

 

Magnificent piece of street art on Hanbury Street by artist Dale Grimshaw

« The best bribe which London offers today to the imagination, is, that, in such a vast variety of people and conditions, one can believe there is room for persons of romantic character to exist, and that the poet, the mystic, and the hero may hope to confront their counterparts. » ~ Ralph Waldo Emerson

I wrote a (not very) sophisticated poem, voilà!

 

***
London chéri
You are so damn expensive (oh shit!*)
This is how you test someone’s commitment to build a lasting partnership
Many brave hearts play with destiny to get a sense
Of your crazy, intense and colourful spirit
Full of smiley faces and exotic accents
(They all find a common ground after a few drinks)
You are extravagant, sweet, free and fresh
(Also because of the rain, your sky is so capricious and dramatic)
You are hectic, eclectic and business oriented
Yet, you host so many places of worship
Where people pray in countless ways
With same pure, infinite beauty
You taste like a delicious mixture of best dishes from around the globe
I love your vibrant, funky look when you dress to impress on a dance floor
(You never wear tights, I am not sure why)
You politely point out where to look while crossing the street
And how many seconds are left to get to the other side safely
Yet, you make us all feel like non-diagnosed dyslexics
Or headless chickens running against the clock
London – I miss you and your freaky folks
Plus our romantic random lonely walks
Bear with me ~ I’ll be back!
Me enamoré
***

* Nom de Dieu

A few pictures + a few quotes, enjoy!

« It is not what you say that matters. It is what you are and how you live. » ~ Eileen Caddy

“Wild Warrior Women will save the world.” ~ Rune Lazuli

Tower Bridge
The Queen’s Theatre
Camden Town
Camden Town chic
Pure crazy joy at Camden Town (!!)
Brick Lane Market
Near Brick Lane Market
Lucky tube station
Hyde Park, picture by Virginie Petorin: https://www.virginiepetorin.co.uk/

« Let there be more joy and laughter in your living. » ~ Eileen Caddy

Thanks for reading, what about you – any countries, cities or places that you want to explore? I wish you enjoy yourself and feel home (free + safe + Wi-Fi), wherever you are. 😉

Please feel free to share:
20

Lire la suite

Commitment or somewhere between trust and let go

« Do I contradict myself? Very well, then I contradict myself, I am large, I contain multitudes. » ~ Walt Whitman

I wrote the below piece some time ago. It still touches me deeply. My relationship with commitment is ambiguous. I am full of paradoxes. I want to build, I want long term goals, stability and, at the very same time, I cherish freedom, spontaneity and space for new adventures. I celebrate life exactly as it is here and now and I aim high, both for myself and others. Needless to say it is a little bit chaotic from time to time! 🙂 Playing with this complexity is a tricky game. Balance is a myth. We are all work in progress. As long as we grow, move forward and make adjustments, all is fine. I have no answers or tips. I believe life is a mystery and we all learn through experience rather than intellect. Before, I was trying to stop the pain, hide from the darkness that I could sense coming from a big black hole inside me. Now, I let myself go more and more. I trust the process, my guts and my vulnerability. Thanks God there is dance, music, sun, wind, daylight, water, poetry, art, laughter and warm hearts around me. And there is chocolate. Someone has planned the whole experience pretty well. 🙂

“Love so deeply that even the darkness feels welcomed.” ~ Rune Lazuli

 

Somewhere between trust and let go

I feel grateful and at peace.
It is good to be committed to a relationship, a job or a company.
It is good to be committed to one’s own growth, desires, needs, projects, dreams and hopes.
It is good to be committed to oneself, to here and now, to life.
Not for as to control, possess or improve.
But to grow, nurture, accept and thus fully enjoy, celebrate and cherish.
The one and only thing that will occur for sure is change.
So let’s appreciate what happens to us now. It shall pass.
So let’s commit, in spite of uncertainty, without attachment to a specific result, just for the sake of love.
So let’s move gently with the flow, and enjoy the now, and the new.
So let’s have some fun, even though there will be pain too.
This is the price of living passionately.
This is the price of commitment.
And there will be sweet and spicy surprises too.
We have come full circle. The vicious or the virtuous one?
A matter of perspective.

 

“To be creative means to be in love with life. You can be creative only if you love life enough that you want to enhance its beauty, you want to bring a little more music to it, a little more poetry to it, a little more dance to it.” ~ Osho

 

“This is going to sound crazy. Say yes to everything. Accept all offers. Go along with the plan. Support someone else’s dream. Say « yes »; « right »; « sure »; « I will »; « okay »; « of course »; « YES! » Cultivate all the ways you can imagine to express affirmation. When the answer to all questions is yes, you enter a new world, a world of action, possibility, and adventure.” ~ Patricia Ryan Madson

 

“Love me when I am rain, hold me when I am fire.” ~ Rune Lazuli

Please feel free to share:
20

Lire la suite

I don’t need you (to)

Dear Friends,

Long time no speak, happy to be back and wising you All a lovely 2018!

Please see below a poem and a few quotes from Rune Lazuli, a young female poet whose words go straight to my heart, she is so inspiring and I love her bitter sweet, authentic style. She is on Instagram and Facebook. You may want to check out her work!

Best Wishes and have fun! 😀

Love,

Pau

***

I don’t need you (to)

I don’t need you to be perfect

I find it sexy when you do not know

How to answer my stubborn questions

I find it charming when you doubt

And show your scars

I don’t want long-term promises

Or big beautiful words

I want patience

I want presence

I want prayer

I want commitment to here and now

And authentic joyful

Bitter-sweet chaos

I don’t search for a perfect equation

I accept uncertainty

Provided that there is aliveness

That there is movement

That there is total acceptance

And an open heart, especially when it hurts

I want us to blossom somewhere

In between right or wrong

Black or white

In the graceful clumsy dance

Of two souls

Who accidentally looked into each other’s eyes

***

“Your strength is measured in your ability to smile.” ~ Rune Lazuli

 

“To be a poet is to be wildly vulnerable.

It is to comfortably reveal your most violent scars.”

Rune Lazuli

 

“The way in which you choose to heal is beautiful.” ~ Rune Lazuli

“We are the granddaughters of the witches they were not able to burn.” ~ Unknown

To finish with style, one of my favourite songs ever, enjoy! 😉

Please feel free to share:
20

Lire la suite

L’interview avec Margaux Dewitte, globe-trotteuse optimiste !

Margaux en Cappadoce, Turquie
Source : http://www.serialhikers.com

« L’impulsion du voyage est l’un des plus encourageants symptômes de la vie. » ~ Agnès Repplier

C’est avec joie que je publie un nouvel entretien avec une belle personne inspirante. J’ai croisé Margaux Dewitte dans le cadre de mon activité salariée. Cette jeune femme a tout lâché et a décidé de partir à l’aventure, en direction de l’Australie. Margaux et son copain Julien ont choisi de voyager d’une manière alternative : écologique, économique et en valorisant les rencontres authentiques. Ils ne prennent pas d’avion, à la place : ils prennent tout leur temps pour bien découvrir chaque région. Ils voyagent principalement en auto-stop, logent chez l’habitant et réalisent différentes missions de volontariat tout au long de leur parcours.  A l’heure d’aujourd’hui (décembre 2017), ils ont traversé 1 pays par mois en moyenne (11 pays en tout) et ont dépensé entre 2€ à 4€ par jour et par personne. De quoi  nous faire rêver ! 😀

Nous avons discuté avec Margaux de ses motivations pour partir, sa vision de voyage (quête initiatique!), les diverses missions de volontariats qu’elle a réalisées, les difficultés rencontrées, les avantages et défis de voyager en couple, les précieuses prises de conscience survenues suite à des interactions avec d’autres cultures, la tendance « no make-up », enfin ses projets et futurs destinations.

Voici la trame de l’entretien :

  1. Comment ton voyage a commencé ? Le déclic, la démission, la décision.
  2. Pourquoi es-tu partie ?
  3. Préparatifs – les choses à faire avant le grand départ : bilan de santé, côté administratif, faire son sac.
  4. Comment vous voyagez (4 volets : écologique, économique, humain et lié au temps) ?
  5. Quels sont les modes de voyages que tu ne choisirais pas toi-même ? « Pour toi, voyer n’est pas… »
  6. Quelles sont les missions de volontariat que tu as réalisées ?
  7. Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées et comment vous les avez dépassées ?
  8. Voyager en couple – avantages et défis. L’accident en Bosnie-Herzégovine.
  9. Le meilleur souvenir de ton voyage.
  10. La mixité en France : certes, un grand défi, mais surtout une source d’inspiration et de richesse.
  11. Qu’est-ce que le voyage a changé dans ta vie : ta vision des choses, tes habitudes, etc . ?
  12. Quelle est ta prochaine destination et pour quand le prochain départ ?
  13. Allez-vous changer quelque chose dans votre manière de voyager, suite à votre dernière expérience ?
  14. Est-ce que tu veux ajouter quelque chose / laisser un message à ceux qui nous regardent ?
  15. Où est-ce qu’on peut trouver les informations sur votre voyage, comment rester en contact ?
  16. L’évènement auquel Margaux participe – Traveler On Stage #7 – le 6 décembre 2017 à Paris, lieu : Le Hasard Ludique.
Petite Margaux

 « Voyager, c’est grandir. C’est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l’âme. » ~ Marc Thiercelin

Margaux et Julien attendent une voiture
Source : http://www.serialhikers.com

« Comme tout ce qui compte dans la vie, un beau voyage est une œuvre d’art. » ~ André Suarès

Pour mieux connaître Margaux :

  • Ses citations préférées :

« Voyager est la seule chose qu’on achète qui nous rend plus riche. » ~ Auteur inconnu

« L’être humain perd sa santé à gagner de l’argent et par la suite, il perd son argent à se refaire une santé. Il pense au futur, au point d’oublier le présent, de sorte qu’il ne vit ni dans le présent, ni dans le futur. Finalement, il vit comme s’il n’allait jamais mourir et il meurt comme s’il n’avait jamais vécu… » ~ Dalaï Lama

  • Son livre préféré : « 1984 » de George Orwell
  • Son film préféré : « Inception » de Christopher Nolan (pour son analyse fine de la manipulation, les paysages et la bande sonore)
  • Ses plats préférés : les fromages français, l’ajvar serbe (délicieuse purée de poivrons sucrés typique des Balkans, à étaler sur du pain ou en accompagnement de plat) et les mezzés grecs (tous sans exception!)
  • Page web de Margaux Dewitte & Julien Espaze – « Tour du Monde alternatif en stop »

***

Si vous avez apprécié l’interview, cela peut également vous intéresser :

Contenus créés par Margaux et  Julien :
Volontariats :
  • Un réseau mondial mettant en relation des voyageurs prêts à donner un coup de main avec des hôtes qui ont besoin d’aide pour leurs projets ou leurs activités.
  • Une plateforme de mise en relation des voyageurs avec des hôtes (hébergement et nourriture contre de l’aide, principalement dans des fermes) ;
  • Woofing – travail bénévole dans une ferme biologique.
A lire sur mon blog, sur le même sujet :
  • L’article où j’ai décrit le voyage au pays de mes ancêtres et en Cappadoce (le temps était très limité, mais l’expérience inoubliable !) ;
  • L’article où je parle de mon voyage en Afrique (Sénégal) qui m’a chamboulée.
Autres :
  • Traveler On Stage #7 – évènement auquel Margaux a participé –  elle y a fait un discours sur son expérience de voyage (le 6 décembre 2017 à Paris 18e, lieu : Le Hasard Ludique)
  • Site internet offrant un service d’hébergement temporaire et gratuit, entre particuliers.
  • La tendance no make-up soutenue par certaines chanteuses, comme par exemple : Alicia Keys, qui a décidé de ne plus porter de maquillage.

***

Pour finir, je vous propose d’apprécier une courte vidéo réalisée par Margaux et Julien, relatant leur séjour en Turquie. Les images, la musique – tout est beau, lumineux, magique, découvrez par vous-mêmes !

Comme toujours, merci de votre visite, vos partages et commentaires ; à très vite, until then – have FUN! 😀

Please feel free to share:
20

Lire la suite

Interview Skype avec Elisabeth Dancet – la cause animale

« Je soigne ma terre comme ma fille, elle me nourrit comme une mère. » ~ Pierre Rabhi

J’ai la joie de vous faire rencontrer une personne inspirante !

J’ai croisé Elisabeth Dancet lors d’un concours de prise de parole en public chez Toastmasters, par ailleurs elle en a gagné plusieurs ! C’est une femme dynamique, éclectique et auteure prolifique. A un moment donné de sa vie, elle se sent appelée à défendre la cause animale. En parallèle de son métier de consultante RH, elle crée l’association Terre de Licorne et sillonne le monde pour rencontrer des femmes déterminées à prendre soin des animaux. En effet, ces êtres sensibles sont impuissants face à la violence infligée par l’homme.

La projection du premier épisode de la web-série « Femmes Remarquables » sur Cristina Lapis et le sanctuaire des ours en Roumanie a lieu à Paris le 25 octobre 2017 – j’y étais : ce fut beau, touchant et instructif!  La sortie du deuxième épisode sur Daphné Sheldrick et les éléphants au Kenya est prévue pour fin janvier 2018 à Paris et en février 2018 à Bruxelles.

Elisabeth souhaite proposer des conférences, débats et projections partout dans le monde. Oui – elle parle couramment anglais ! De plus, la web-série n’est qu’à ses débuts. Les futurs épisodes sont prévus sur les femmes qui protègent les dauphins, les lévriers galgos, les chevaux, les loups et plein d’autres espèces !

Voici la trame de l’interview :

  1. Présentation de l’intervenante.
  2. Quel est ton parcours ?
  3. Pourquoi tu as choisi la cause animale, parmi tant d’autres défis que nous affrontons aujourd’hui ?
  4. Quelle est la situation de la Terre, de point de vue d’écologie, aujourd’hui ? Nos principaux défis.
  5. La 6e extinction  – un réel danger.
  6. Comment agir concrètement, à notre échelle, pour l’environnement ?
  7. Mission de l’association Terre de Licorne et présentation de la web-série « Femmes remarquables ».
  8. Consommateur versus consomm-acteur.
  9. Régime végétarien – un acte citoyen : pour sa santé, pour la planète et pour les animaux.
  10. Il est urgent d’agir chacun à son niveau.
  11. Comment soutenir les actions d’Elisabeth et où + quand assister à ses futurs évènements.

Si vous souhaitez savoir plus sur Elisabeth, son association et ses projets (et contribuer financièrement, si cela vous paraît juste), vous pouvez :

Merci et j’espère que l’interview vous plaira !

Love,
Pau

« L’amour est pour moi une puissance absolue capable de changer le destin de l’humanité. (…) Dans le désenchantement grandissant du monde, être heureux et rendre heureux en aimant et respectant toutes les manifestations de la vie, n’est-ce-pas l’œuvre suprême de l’intelligence ? » ~ Pierre Rabhi

Préférences de l’intervenante :

  • Citation : « L’homme a peu de chances de cesser d’être un tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur la bête son métier de bourreau. » ~ Marguerite Yourcenar
  • Livre :  « Nous sommes ce que nous mangeons » de Jane Goodall
  • Film : « Powder » de Victor Salva – l’histoire porte sur un garçon doté d’une sensibilité et d’une intelligence hors du commun, le héros est capable de ressentir ce que les autres êtres vivants ressentent, y compris les animaux – eh oui, c’est en lien avec la cause animale !

« Je ressens puissamment l’amour de la Terre comme une entité féminine qui nous porte. » ~ E. Dancet

Elisabeth (à gauche) participe à une marche mondiale pour les animaux sauvages à Paris le 7 Octobre 2017.

Pour aller plus loin :

 

Daphné Sheldrick ou l’amour des éléphants. Bientôt dans la web-série Femmes Remarquables.

« Il ne sert à rien à l’homme de gagner la Lune s’il vient à perdre la Terre.» ~ François Mauriac

Pour finir – une courte vidéo qui relaxe instantanément… Ah! 😀

***
Merci de votre visite, votre feedback et à très vite ! 😀

Please feel free to share:
20

Lire la suite

Interview with Lee Pascoe – teacher of Silva Mind Control Method

I am very happy to share my first interview in English! I hope that you will enjoy it as much as I did. 🙂

Lee Pascoe, originated from Australia, has been living in Europe since 1984. She is a speaker, author, certified hypnotherapist and a teacher of Silva Mind Control Method (SMCM). She is passionate about her job, very professional, practical and enthusiastic. When you ask her “How do you do?”, she will invariably answer with a smile: “Better and better”.

We spoke about SMCM, brainwave frequencies, most common misconceptions about hypnosis, self-sabotage, hypnotic regression, the mirror of the mind technique, what the illness may teach us and how to find our life purpose.. and some more!

Please see below the recording itself and the outline of the interview, enjoy! 🙂

  1. Introductions – who is Lee Pascoe?
  2. What brought you to Europe and how did you become the teacher of Silva Mind Control Method (SMCM)?
  3. What is the SMCM and how does it work?
  4. Please speak about meditation/relaxation in SMCM. How do you practice/enhance these states?
  5. How dynamic meditation used in SMCM puts the law of attraction into motion?
  6. How should we meditate, practically speaking, can you give us some tips?
  7. How SMCM helps your clients to improve their life? Can you share any examples of positive changes you saw or experienced yourself?
  8. What are the different types of brain waves and states of consciousness?
  9. What is the difference between hypnosis and dynamic meditation used in SMCM?
  10. What are the different courses related to hypnosis that you offer?
  11. How to change unhelpful habits and overcome self-sabotage? The Mirror of the Mind Technique, etc.
  12. What are main misconceptions regarding hypnosis, why some people fear it?
  13. Hypnotic regression or how to find a root cause of the problem.
  14. Can we try hypnotic regression on our own or is it better to do it with a hypnotherapist?
  15. What are your believes regarding death, reincarnation, soul?
  16. How to get more in control of our thoughts, on a daily basis?
  17. Where can we find more information on your courses?
  18. What are your current projects?
  19. Do you have a final message to our viewers?

“We need to be aware of the power of our mental images and emotions.” ~ Lee Pascoe

“Logic will get you from A to B. Imagination will take you everywhere.”  ~ Albert Einstein

***

For as to find more information on Lee’s work:

 

More information on SMCM and related topics:

 

***

Lee, many thanks for your time!

Everyone, as always – many thanks for your precious feedback! 🙂

Please feel free to share:
20

Lire la suite

Interview avec Maxence Rigottier – infopreneur débordant d’enthousiasme

« Vous êtes la moyenne des 5 personnes avec qui vous passez le plus de temps » ~ Jim Rohn

Voici un nouvel entretien (une grande première via Skype !) avec une autre personne inspirante !

Originaire d’un petit village dans le département de Saône-et-Loire, Maxence Rigottier est infopreneur, il a développé plusieurs business en ligne : Paris Sportifs, Course à Pied, Vivre De Son Site Internet.

En 2016, à peine à 27 ans, Maxence vit à Malte et gagne plus de 10 000 € net par mois.

Il déborde d’enthousiasme, croit en ses rêves, se forme sans cesse, voyage à travers le monde ; bref,  il nous montre qu’il est possible de créer un style de vie cousu sur mesure et en dehors des sentiers battus.

Profitez de cet entretien et merci de votre feedback ! C’est loin d’être parfait et en même temps, je m’en réjouis car ce n’est qu’un début. 🙂

Maxence, merci pour cette conversation fort inspirante !

Veuillez trouver ci-dessous la trame de l’interview (environ 30 minutes) :

  1. Maxence Rigottier – présentation, parcours, etc.
  2. Les avantages d’un business en ligne : pas de contrainte horaire, hiérarchique, géographique.
  3. Conseil de Maxence : achetez une seule formation (et pas 2 !), apprenez, appliquez, appréciez les résultats. Courant les 5 dernières années, Maxence a investi plus de 60 000 € dans divers formations et séminaires de David JAY, Max PICCININI, Olivier ROLAND.
  4. Quels étaient les principaux obstacles dans le cadre de lancement de ton activité et comment tu les as dépassés ?
  5. Quelles sont les personnes qui t’inspirent ?
  6. Comment développer son busines en ligne ?
  7. Comment créer un bon produit / une offre pertinente ? Deux critères à prendre en compte dans le choix de la thématique : nombre de clients potentiels + dépense moyenne ; 2 exemples : golf et méditation.
  8. Comment vérifier la taille du marché ? Les livres sur le sujet en question se situent dans les 10 000 premières ventes sur Amazon.
  9. En quoi consiste l’infoprenariat, le métier de l’infopreneur ?
  10. Pourquoi tu vis à Malte ? Cadre de vie agréable, pouvoir d’achat, raisons fiscales et juridiques, etc.
  11. Comment fidéliser ses clients ?
  12. Quels sont tes projets professionnels ?
  13. Comment développer un revenu passif ? Création de contenu gratuit et payant qui peut impacter plusieurs personnes en même temps, vente, marketing, témoignages clients.
  14. Un conseil pour ceux qui hésitent de se lancer ?

business en ligne

Quelques conseils de Maxence Rigottier pour toute personne souhaitant développer un business en ligne:

  1. Pour avoir de nouveaux résultats, expérimentez de nouvelles choses !
  2. Entourez-vous des personnes qui vous tirent vers le haut, qui ont des résultats au-dessus des vôtres.
  3. Avancez étape par étape, soyez doux avec vous-même (moins de pression et plus de patience) – pour moi, c’est toujours un défi, work in progress. 🙂
  4. Soyez persévérant et osez ! Le plus dur est de commencer et d’obtenir les premiers résultats.
  5. Choisissez la thématique de votre produit en fonction de vos passions, ensuite vérifiez la taille du marché : le nombre de clients potentiels + la dépense moyenne.
  6. Développez les 7 piliers / sources de revenu en ligne : Google (site web), vidéos sur YouTube, Facebook et les réseaux sociaux, l’affiliation, les partenariats, la publicité payante, le bouche-à-oreille (Vos clients sont vos meilleurs commerciaux).
  7. Pour fidéliser vos clients :
  • Créez des communautés : groupes privés sur Facebook, sessions de coaching de groupe ;
  • Proposez des produits plus complets : 20% de vos clients sont prêts à dépenser 4 fois plus cher + vous apportent 80% de votre revenu (la loi de Pareto ou le principe des 80-20).

***

Retrouvez Maxence Rigottier sur :

***

Si ce contenu vous a plu, partagez-le, merci ! 🙂

Please feel free to share:
20

Lire la suite

Est-ce grave, docteur ?

Doctor in uniform with digital screens working

« Après tout, c’est le petit débris entré dans la coquille de l’huître qui est à l’origine de la perle, pas des séminaires de « perlologie » avec d’autres huîtres. » ~ Stephen King

J’espère que vous allez merveilleusement bien. 😀

Je suis en arrêt-maladie pour quelques semaines. C’est l’occasion de faire le point et de plonger en moi. De m’arrêter, me reposer et ressentir.

Les problèmes de la thyroïde sont fréquents et faciles à soigner, même si ça prend du temps. Quelle en est la cause ? Il s’agit probablement d’un mélange des facteurs génétiques et environnementaux.

Je suis suivie par un endocrinologue compétent et je prends des médicaments prescrits avec rigueur. La cure fait son effet et la guérison approche, en tout cas, j’y crois fort ! 😀

La maladie apparaît comme un fardeau-cadeau. Elle est à la fois douce et exigeante.

Cette expérience me reconnecte avec la lenteur, la délicatesse, l’énergie Yin, la nuit et le lâcher prise. Le corps s’exprime, des émotions enfouies émergent à la surface. Une remise en question, des doutes et une renaissance sont en cours. La vie est belle, dans cette phase de transition intense.

Voici un poème, écrit suite à la participation à un stage d’Ana Sandrea, sur les émotions.

J’ai rencontré Ana chez Toastmasters, l’association où j’apprends à prendre la parole en public, eh oui ! Elle n’en fait plus partie car elle préfère se focaliser sur son activité professionnelle.

Merci de tout cœur, Ana. Ce fut un beau voyage. Il ne fait que commencer.

Belles découvertes à chacun d’entre vous et surtout beaucoup de joie, je vous le souhaite de tout cœur ! 😀

Fisherman sailling with his boat on beautiful sunrise over the sea

« Je plongerai dans l’abîme quitte à en toucher le fond
Je jouerai le jeu de ma défaite
Je jouerai tout ce que je possède
Et quand j’aurai tout perdu
Je jouerai jusqu’à mon être même

Et peut-être alors aurai-je tout reconquis
A travers mon total dépouillement »

~ Rabindranath Tagore, « L’offrande lyrique »

sunset and heart bambu plant

Vulnérables Ensemble

Abrete corazon où un nouveau monde qui explose (de plumes)

la joie chaotique d’un saut quantique

la sourde douleur des cris non entendus

la douce musique de l’âme

inspire, expire

tout est en nous, nous sommes le grand tout, mon petit cœur

les peines des générations passées et les inquiétudes des lignées futures

accueillante pesanteur de la terre qui a bu la pluie du sang et des larmes

la mort plus forte que l’amour ?

la fraîcheur d’un sourire d’un bébé

la lumière innocente d’un câlin apaisant

la colère de l’injustice d’un cadeau empoisonné

la gorge serrée par peur d’avoir mal et d’être mal aimé(e)

ressens, accueille et laisse-toi envahir

fais confiance à cette part oubliée qui renaît

souviens-toi, viens, réponds à l’appel

n’attends pas, la vie va t’attraper, tôt ou tard, par le nez ou les orteils

elle t’obligera à te regarder dans le miroir de ton lac intérieur

ne fuis plus, cours si tu as peur ou creuse un grand trou

Cache-toi sous la couette des masques : force de proposition sur le terrain des urgences stériles

tu récolteras retards, avertissements et tensions,

« thank you notes » dans l’éternel « no pain, no gain »

Au lieu de prendre l’ascenseur des promotions internes

grimpe plutôt les étages de ton gratte-ciel des chakras

ou plonge dans l’océan bleu de l’infini de ton inconscient

donne-toi la permission d’être touché(e) par un souvenir lointain

si ancré sous ta peau

que tu l’as presque oublié, avant l’effondrement de l’iceberg

cœur sur la main, qui prend feu

la maudite maladie tout à fait typique, dont l’expression t’est propre

ne dis pas : « ce n’est pas grave »

« j’ai simplement eu mon compte »

c’est orgueilleux de s’élever au-dessus du poids de la peine

ou se vouloir privilégié(e) dans son sort d’une souffrance sûrement supportable

elle t’appartient donc mords fort dans ce morceau de la chair nue

crache-la, exprime, reçois, perçois

et laisse le sol purifier le reste

ressource-toi dans les draps-bras de la terre

qui vibre de vie dans le vide absolu

reprends le cycle à nouveau

jusqu’à ce que poussent les ailes

la puissance des émotions primaires

d’un primate qui retrouve enfin la paix, en dehors de son cerveau brûlant

telle une connexion réparée, malgré la friture de la frustration sur la ligne

le signal passe, la peine aussi

tout se rejoint et la joie de danser réapparaît en douceur

une véritable quête d’un être impatient, orienté résultat

au revoir et à bientôt, pour de nouvelles aventures-blessures,

que la magie d’irrationnel soit avec nous !

Chic, chat, choc, le vœu est exaucé et la guérison instantanée.

Sweet dreams & much love.

Silhouette of the cat with hat and lace collar

 ****

  • Comment vous sentez-vous en ce moment ?
  • Quelles sont les émotions qui vous traversent ?
  • Comment ouvrir votre cœur d’un millimètre de plus aujourd’hui ?
  • Comment pouvez-vous vous connecter de 1% de plus à votre corps et à vos émotions ?

****

lion face profile portrait, on colorful abstract background.

P.S. En cas de maladie ou d’une fatigue prolongée (ce fut l’un des premiers symptômes, pour moi), il est crucial de consulter un médecin traitant et appliquer ses recommandations à la lettre.

Please feel free to share:
20

Lire la suite

Vive nos talents : comment les développer et apprendre d’une manière efficace ? ~ 2ème partie

C’est la deuxième partie d’une série de trois articles sur le développement des talents.

Veuillez trouver ci-dessous 5 recommandations supplémentaires, tirées du : « Petit livre du talent : 52 conseils pour améliorer vos compétences » de Daniel Coyle.

Réfléchissez en images !

Salvador_Dali_ musee_imagination

« L’imagination est l’œil de l’âme. » ~ Joseph  Joubert

Les idées abstraites sont plus difficiles à mémoriser. Remplacez-les par des images vives et frappantes !

Au lieu de dire « touchez les cordes aussi légèrement que possible », dites : « touchez les cordes comme si elles étaient brulantes. »

Dans l’exemple ci-dessous, choisissez plutôt la phrase n°2 :

  1. « Quand vous parlez en public, rentrez un peu le menton puis poussez le point le plus haut de votre crâne vers le haut » ;
  2. « Tenez-vous droit, comme si l’on vous tirait la tête vers le haut par les cheveux ou si vous deviez porter un poids sur la tête. »

Visualisez !

set your imagination free, paper airplane in the sky

« La clé d’une vie passionnante, c’est de faire confiance à l’énergie qui nous habite et de la suivre. » ~ Shakti Gawain

Visualisez de nouvelles connexions neuronales qui se créent, à force des répétitions et des corrections ! De plus, quand vous vous exercez, il est motivant d’imaginer vos circuits neuronaux gagnant en rapidité. En effet, au fil du temps, la vitesse du signal passe de 3 km/h à 320 km/h.

Par ailleurs, l’auteur partage une astuce utilisée par de nombreux experts dans les domaines de l’art, de la médecine et du sport. Juste avant de s’endormir, ils visionnent un film mental de leur performance idéale. Cela améliore la motivation, l’exécution et l’assurance.

J’utilise cette technique pour réviser mes discours et je ne peux que vous la recommander.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous propose le livre « Techniques de visualisation créatrice : Manuel d’exercices pratiques » de  Shakti GAWAIN. Le résumé de cet ouvrage est disponible sur le blogue d’Olivier Roland : « Des livres pour changer de vie ».

Profitez de multiples bienfaits de la visualisation et accélérez votre apprentissage !

Reposez-vous !

tabby cat / a small tabby cat sleeping in the yard

« La sieste est une courtoisie que nous faisons à notre corps exténué par le rythme brutal de la ville. » ~ Dany Laferrière

La fatigue freine l’apprentissage. L’épuisement ralentit le cerveau, diminue la concentration, contribue à créer de mauvaises habitudes. Il est conseillé de nous exercer quand nous sommes frais et disponibles donc plutôt le matin ou après une sieste. Cette dernière permet de solidifier les nouvelles connexions neuronales et prépare le cerveau pour une prochaine session d’exercices, c’est pourquoi nous comptons de nombreux adeptes célèbres de la sieste : Albert Einstein, Winston Churchill, Thomas Edison, Léonard de Vinci, Napoléon Bonaparte.

Quand vous sentez la fatigue approcher, il est temps de fermer la boutique et recharger les batteries. 😀

Fermez le livre et enseignez ce que vous avez appris !

Books, old, stacked.

« Cette tentation que l’on a de garder pour soi-même ce que l’on a appris n’est pas seulement honteuse, mais destructrice. Tout ce qu’on ne donne pas librement et abondamment finit pas nous échapper. Vous ouvrirez finalement ce coffre-fort pour n’y trouver que des cendres. » ~ Annie Dillard

Coyle prône les avantages des méthodes d’apprentissage actives. Veuillez trouver ci-dessous 2 façons de mémoriser un nouveau contenu. Laquelle vous paraît plus efficace ?

  1. Lire le même texte 4 fois, en essayant de retenir le plus d’éléments.
  2. Lire le texte 1 fois, puis fermer le livre et dire / écrire les idées retenues.

Les études prouvent que les personnes ayant appliqué la stratégie B, se souviennent de 50% plus de contenu à long terme que celles qui ont utilisé la stratégie A. Pourquoi ? Parce que la méthode B exige plus d’efforts et engage plus l’apprenti : il joue un rôle actif, au lieu d’absorber le matériel passivement, il le reconstruit d’une manière créative à partir de ses propres expériences et associations.

Par ailleurs, si vous voulez vraiment maîtriser de nouvelles informations ou compétences, enseignez-les. Vous aurez l’occasion de les revoir, repenser, réorganiser et réfléchir sur différentes explications possibles. J’utilise cette stratégie dès que je me sens prête : j’ai enseigné le français pour mieux l’intégrer. La communication, la prise de parole en public et d’autres sujets traités dans ce blog me passionnent, c’est pourquoi je me suis lancée dans l’écriture. Créer le contenu de qualité me permet d’apprendre et de contribuer en même temps.

Devenez acteurs de votre apprentissage, recréez et réorganisez le contenu que vous venez d’absorber et partagez-le avec votre entourage !

Pensez comme un jardinier et travaillez comme un menuisier.

two hands holding, growing and caring a young green plant

« Avec du temps et de la patience, une souris coupe un câble. » ~ Alphonse Esquiros

Nous sommes souvent pressés et impatiens à voir nos talents émerger. Pourtant, l’apprentissage prend du temps. Dans son livre « Outliers : L’histoire du succès » Malcolm Gladwell constate qu’il faut environ 10 000 heures de pratique avant de devenir expert. Il cite, entre autres, les exemples tels que les meilleurs violonistes, Bill Gates et Paul Allen ou the Beatles. Les personnes ayant un niveau de performance extraordinaire, sont souvent tellement passionnées par une activité en question, qu’elles passent la plupart de leur temps à s’entraîner. Elles accumulent 10 000 heures d’exercices approfondis : 4 heures par jour, 5 jours par semaine, 50 semaines à l’année pendant 10 ans. Ensuite, tout d’un coup, du jour au lendemain, elles deviennent connues, elles gagnent des concours ou elles battent des records dans leur domaine. 😀

Selon Coyle et Gladwell, il est inévitable de passer beaucoup de temps à se former, avant de devenir excellent. De même manière qu’une graine germe en douceur, puis se transforme lentement en un arbre qui va ensuite donner des fruits, les circuits neuronaux se créent graduellement.

Respectez votre rythme, vous ne pouvez pas aller plus vite que la musique. La patience est la mère de toutes les vertus et à force de répéter, vos efforts seront couronnés de succès. Minute après minute d’exercices intensifs, vous grandissez et approfondissez votre talent.

Lâchez l’envie de réussir à tout prix. Au lieu d’être obsédés par le désir brûlant d’une perfection instantanée, concentrez-vous sur une répétition à la fois. Soyez présents et attentifs. Prenez du plaisir à progresser petit à petit. Le succès viendra tout seul, quand vous vous y attendrez le moins. Il sera un effet secondaire de votre travail acharné.

Courage, semez la graine de votre future réussite et arrosez-la tous les jours, en vous exerçant constamment !

Conclusion

Pour conclure, afin de mieux maîtriser une nouvelle compétence :

  • profitez de la puissance de la visualisation et des images fortes ;
  • privilégiez les méthodes d’apprentissage actives ;
  • soyez patients et laissez le temps travailler pour vous quand vous travaillez vous-mêmes d’une manière assidue.
  • Enfin, respectez vos besoins de repos et de sommeil de qualité !

J’y travaille encore car je m’autorise à dormir plus longtemps uniquement quand je suis épuisée au point de ne plus savoir comment je m’appelle, par contre je suis une ceinture noire en sieste dominicale. 😀

Je vous souhaite de tout cœur de progresser dans tous les domaines qui vous intéressent. Vos talents méritent d’être découverts et développés donc allez-y ! Amusez-vous bien !

*****

  • Quel conseil allez-vous tester ?
  • Comment allez-vous vous y prendre ?
  • Quelle sera la compétence sur laquelle vous allez travailler ?

C’est la deuxième partie d’une série de trois articles sur le développement des talents.

La dernière partie sera publiée prochainement.

Please feel free to share:
20

Lire la suite

Vive nos talents : comment les développer et apprendre d’une manière efficace ?

C’est la première partie d’une série de trois articles sur le développement des talents.

 

Red Office Folder with Inscription Talents.

« Vivre, c’est apprendre à aimer. » ~ Abbé Pierre

Aimez-vous apprendre ? Dans quels domaines souhaitez-vous devenir meilleur, voire exceller ?

Comment voyez-vous le talent ? Comme une capacité innée ou bien comme une compétence qui se travaille ?

Des études scientifiques fournissent des arguments contradictoires concernant l’influence des gènes et de l’environnement dans le processus d’apprentissage. Cet article décrit la vision de Daniel Coyle, journaliste américain, auteur des ouvrages : « Le petit livre du talent : 52 conseils pour améliorer vos compétences » et « Le Code du talent : grandeur n’est pas innée. Elle se cultive. Voici comment. »

Excellente nouvelle : nous pouvons apprendre presque tout, à condition de s’y investir. Comment procéder ?

Veuillez trouver ci-dessous cinq conseils pour améliorer vos compétences dans n’importe quel domaine : affaires, patinage artistique, danse classique, peinture, apprentissage des langues étrangères, négociations, prise de parole en public ou bien la faculté d’être un bon ami (et oui, cela s’apprend toute la vie ! ).

Développez tous les talents que vous désirez grâce à la myéline et les exercices approfondis !

 Nerve Cell. 3D. Neurons

« Apprendre la musique en lisant des ouvrages s’y rapportant est comme faire l’amour par courrier. » ~ Luciano Pavarotti

Daniel Coyle a observé de nombreux viviers de talents, a interrogé les professeurs les plus efficaces du monde entier et a analysé les bonnes pratiques des meilleurs centres de formations militaires et équipes sportives. Sa conclusion encourage : en effet, tout le monde peut devenir expert dans n’importe quel domaine, à condition d’y consacrer suffisamment de temps et d’énergie.  En bref, le talent n’est pas inné, mais se développe. Toute capacité se résume à un ensemble de circuits neuronaux. Quand nous forgeons une nouvelle habitude, les connections dans notre cerveau deviennent de plus en plus fortes et rapides. Cela est possible grâce à la « myéline » – une substance qui protège les fibres nerveuses de la même manière que l’enveloppe isolante le fait pour les fils électriques. Chaque répétition réussie ajoute une couche de myéline, par conséquent les nouveaux circuits neuronaux se développent et le signale voyage plus rapidement et sur la bonne trajectoire. En effet, la pratique rend parfait, mais pas n’importe quelle pratique. Coyle recommande des exercices approfondis à savoir à un niveau de difficulté frôlant la limite de nos aptitudes, presque hors de notre portée. De plus, il insiste sur l’importance des répétitions minutieuses et conscientes.

Fixez le regard sur le modèle.

Learn Vintage Letterpress Type in Drawer

« Qu’est-ce que la capacité d’apprendre, sinon un aspect de l’éternité ? » ~ Mircea Eliade

L’auteur recommande de trouver quelqu’un qui excelle dans le domaine qui nous intéresse. Il est crucial d’avoir un modèle à suivre. Cela nous permet de bien définir notre objectif, nous donne l’espoir qu’il est possible d’y parvenir et crée l’étincelle : une énergie puissante qui nous met sur les rails vers une meilleure version de nous-mêmes.  La passion et l’enthousiasme sont contagieux. Quand vous regardez quelqu’un qui aime son métier et transmet son savoir avec joie, cela vous motive et vous donne des ailes. De plus, il faut des pionniers qui battent des records pour la première fois quand tout le monde pense que c’est impossible. Ensuite, les croyances changent, la notion du possible s’élargit et les autres obtiennent les mêmes résultats, auparavant perçus comme inatteignables. Trouvez-vous un modèle et observez-le attentivement, en personne ou bien via des vidéos sur YouTube. Mettez-vous dans sa peau, étudiez ses stratégies, sa manière de procéder, sa façon d’être, sa mimique, sa gestuelle, son aura, en bref, côtoyez les meilleurs, regardez-les scrupuleusement et inspirez-vous en !

Célébrez vos échecs et soyez prêts à passer pour un idiot.

 Young girl making face in front of blackboard

« Le succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre en enthousiasme. » ~ Winston Churchill

L’enfant prodige est un mythe. Les compétences s’acquièrent à force d’un travail acharné, discipliné et régulier. Le succès est comme une partie émergée de l’iceberg. Ce que nous voyons, c’est le résultat, mais nous ne savons rien sur ce qui s’est passé avant. En effet, avant l’excellence il y a un long apprentissage par essais et erreurs. Ces dernières ne sont pas des fatalités. Au contraire, elles constituent une précieuse source d’informations. De nombreuses personnalités servent d’exemples que les échecs constituent des piliers de réussite. Michael Jordan a été exclu de son équipe universitaire durant sa deuxième année d’étude, un rédacteur en chef d’un journal a licencié Walt Disney pour faute grave : manque d’imagination. 🙂 J.K. Rowling, avant d’écrire le premier volume d’Harry Potter, était une mère célibataire vivant d’allocations sociales. La liste continue.

En effet, l’erreur fait partie intégrante de l’apprentissage. Soyez prêts à tomber, puis à vous relever à maintes reprises ! Ignorez les commentaires négatifs – y compris ceux que vous vous servez vous mêmes, concentrez-vous sur un petit pas, une simple action à la fois, grâce à cette amélioration continue, vous allez performer de mieux en mieux.

Osez vous exposer – soyez fous et libres, acceptez vos imperfections. Vous vous aventurez sur un terrain glissant, vous êtes comme un enfant qui apprend à marcher. Vous avancez à pas de loup, par peur de vous tromper. Relaxez-vous, inspirez profondément et faites-vous confiance.

Vous allez vous sentir mal à l’aise. Les gens vous prendront pour un idiot. Quand je commençais à apprendre le français, même parfois encore à ce jour, il m’arrive de faire des fautes de langues. La réaction varie selon l’interlocuteur : rire, embarras, confusion ou bien « oh là, là, elle n’a pas l’air trop intelligente cette blonde à l‘accent bizarre.. ». 🙂

Je ne suis pas la seule à faire cette expérience et il m’est facile de juger de la même manière, même inconsciemment, certaines personnes débutant dans une langue étrangère. Au départ notre vocabulaire est restreint, nous n’arrivons pas à exprimer la complexité de nos idées, nos phrases restent basiques, simples, maladroites. C’est avec le temps et la pratique que viennent : l’aisance, la joie et la fierté de maîtriser une langue qui nous était auparavant complétement obscure.

Multipliez et savourez vos échecs, et moquez-vous de votre maladresse, ils vous serviront de tremplin vers votre réussite !

Trouvez votre point idéal et enlevez votre montre !

cinque sveglie vintage

« Qu’une chose soit difficile doit nous être une raison de plus pour l’entreprendre. » ~ Rainer Maria Rilke

Coyle nous encourage à trouver notre « point idéal ». Il décrit trois espaces en fonction du niveau de difficulté :

  • La zone de sécurité : le pourcentage des tentatives réussies s’élève à 80% ou plus, vous vous sentez complètement à l’aise et en contrôle ;
  • Le point idéal : vous êtes engagés dans un combat intense, vous êtes conscients de vos erreurs et vous essayez de refaire l’action correctement, vous êtes concentrés et présents, vous êtes au bout de vos capacités ; vous réussissez entre 50% et 80% des fois ;
  • La zone de survie : vous êtes complétement perdus et désespérés, au bout de vos forces, vous atteignez l’objectif très rarement et par pur hasard ; vous ne comprenez rien et vous avez envie de fuir ou vous cacher, vous réussissez une fois sur deux au mieux, souriez, vous êtes sous une caméra cachée, dans votre zone de panique ! 🙂

Le point idéal vous offre un espace optimal pour développer vos compétences, vous ne vous ennuyez pas, vous n’êtes pas non plus complètement confus. C’est un endroit stimulant et positif qui vous permet de grandir en toute beauté.

Quand vous êtes dans votre point idéal, enlevez votre montre. En effet, il n’est pas utile de penser en « temps », mais plutôt en « nombre de répétitions ». Au lieu de « pratiquer le piano pendant 15 minutes », dites-vous plutôt « je vais jouer cette chanson cinq fois ». Ce sera plus productif et vous apprendrez plus rapidement.

Préférez 5 minutes par jour à une heure par semaine.

Adorable boy back to school and smiling in class

« Nous sommes ce que nous faisons à plusieurs reprises. L’excellence n’est donc pas un acte, mais une habitude » ~ Aristote

L’auteur nous propose de nous exercer moins longtemps et plus souvent ; d’apprendre une nouvelle compétence comme si nous dégustions un morceau de chocolat tous les jours au lieu de dévorer toute la tablette une fois par semaine. Cela permet à notre cerveau de créer de nouvelles connexions neuronales d’une manière plus efficace grâce à des intervalles plus adaptés entre différentes sessions d’apprentissage. Les répétions régulières facilitent la mémorisation et la formation d’une nouvelle habitude. Cette dernière, selon Coyle, met environ 30 jours à s’installer.

De plus, des sessions d’entraînement plus légères évitent la fatigue, assurent le niveau de concentration optimale et par conséquent une meilleure efficacité. En effet, l’épuisement freine un apprentissage réussi.

****

Pour conclure, tout talent se développe par des exercices approfondis, intenses et réguliers, mesurés en nombre de répétitions réussies et plutôt de courte durée afin d’éviter l’épuisement. Il est conseillé de trouver le juste niveau de difficulté pour être au maximum de ses facultés, de s’autoriser à commettre des erreurs et d’en tirer les enseignements. Chacun a besoin d’un modèle qui va l’inspirer, le motiver et lui montrer le chemin à suivre.

****

Quels talents souhaitez-vous déployer ?

Quels conseils vous semblent pertinents ?

Quand et comment vous allez les tester ?

****

Bon apprentissage !

C’est la première partie d’une série de trois articles sur le développement des talents.

La deuxième partie se trouve ici.

Please feel free to share:
20

Lire la suite