Est-ce grave, docteur ?

Doctor in uniform with digital screens working

« Après tout, c’est le petit débris entré dans la coquille de l’huître qui est à l’origine de la perle, pas des séminaires de « perlologie » avec d’autres huîtres. » ~ Stephen King

J’espère que vous allez merveilleusement bien. 😀

Je suis en arrêt-maladie pour quelques semaines. C’est l’occasion de faire le point et de plonger en moi. De m’arrêter, me reposer et ressentir.

Les problèmes de la thyroïde sont fréquents et faciles à soigner, même si ça prend du temps. Quelle en est la cause ? Il s’agit probablement d’un mélange des facteurs génétiques et environnementaux.

Je suis suivie par un endocrinologue compétent et je prends des médicaments prescrits avec rigueur. La cure fait son effet et la guérison approche, en tout cas, j’y crois fort ! 😀

La maladie apparaît comme un fardeau-cadeau. Elle est à la fois douce et exigeante.

Cette expérience me reconnecte avec la lenteur, la délicatesse, l’énergie Yin, la nuit et le lâcher prise. Le corps s’exprime, des émotions enfouies émergent à la surface. Une remise en question, des doutes et une renaissance sont en cours. La vie est belle, dans cette phase de transition intense.

Voici un poème, écrit suite à la participation à un stage d’Ana Sandrea, sur les émotions.

J’ai rencontré Ana chez Toastmasters, l’association où j’apprends à prendre la parole en public, eh oui ! Elle n’en fait plus partie car elle préfère se focaliser sur son activité professionnelle.

Merci de tout cœur, Ana. Ce fut un beau voyage. Il ne fait que commencer.

Belles découvertes à chacun d’entre vous et surtout beaucoup de joie, je vous le souhaite de tout cœur ! 😀

Fisherman sailling with his boat on beautiful sunrise over the sea

« Je plongerai dans l’abîme quitte à en toucher le fond
Je jouerai le jeu de ma défaite
Je jouerai tout ce que je possède
Et quand j’aurai tout perdu
Je jouerai jusqu’à mon être même

Et peut-être alors aurai-je tout reconquis
A travers mon total dépouillement »

~ Rabindranath Tagore, « L’offrande lyrique »

sunset and heart bambu plant

Vulnérables Ensemble

Abrete corazon où un nouveau monde qui explose (de plumes)

la joie chaotique d’un saut quantique

la sourde douleur des cris non entendus

la douce musique de l’âme

inspire, expire

tout est en nous, nous sommes le grand tout, mon petit cœur

les peines des générations passées et les inquiétudes des lignées futures

accueillante pesanteur de la terre qui a bu la pluie du sang et des larmes

la mort plus forte que l’amour ?

la fraîcheur d’un sourire d’un bébé

la lumière innocente d’un câlin apaisant

la colère de l’injustice d’un cadeau empoisonné

la gorge serrée par peur d’avoir mal et d’être mal aimé(e)

ressens, accueille et laisse-toi envahir

fais confiance à cette part oubliée qui renaît

souviens-toi, viens, réponds à l’appel

n’attends pas, la vie va t’attraper, tôt ou tard, par le nez ou les orteils

elle t’obligera à te regarder dans le miroir de ton lac intérieur

ne fuis plus, cours si tu as peur ou creuse un grand trou

Cache-toi sous la couette des masques : force de proposition sur le terrain des urgences stériles

tu récolteras retards, avertissements et tensions,

« thank you notes » dans l’éternel « no pain, no gain »

Au lieu de prendre l’ascenseur des promotions internes

grimpe plutôt les étages de ton gratte-ciel des chakras

ou plonge dans l’océan bleu de l’infini de ton inconscient

donne-toi la permission d’être touché(e) par un souvenir lointain

si ancré sous ta peau

que tu l’as presque oublié, avant l’effondrement de l’iceberg

cœur sur la main, qui prend feu

la maudite maladie tout à fait typique, dont l’expression t’est propre

ne dis pas : « ce n’est pas grave »

« j’ai simplement eu mon compte »

c’est orgueilleux de s’élever au-dessus du poids de la peine

ou se vouloir privilégié(e) dans son sort d’une souffrance sûrement supportable

elle t’appartient donc mords fort dans ce morceau de la chair nue

crache-la, exprime, reçois, perçois

et laisse le sol purifier le reste

ressource-toi dans les draps-bras de la terre

qui vibre de vie dans le vide absolu

reprends le cycle à nouveau

jusqu’à ce que poussent les ailes

la puissance des émotions primaires

d’un primate qui retrouve enfin la paix, en dehors de son cerveau brûlant

telle une connexion réparée, malgré la friture de la frustration sur la ligne

le signal passe, la peine aussi

tout se rejoint et la joie de danser réapparaît en douceur

une véritable quête d’un être impatient, orienté résultat

au revoir et à bientôt, pour de nouvelles aventures-blessures,

que la magie d’irrationnel soit avec nous !

Chic, chat, choc, le vœu est exaucé et la guérison instantanée.

Sweet dreams & much love.

Silhouette of the cat with hat and lace collar

 ****

  • Comment vous sentez-vous en ce moment ?
  • Quelles sont les émotions qui vous traversent ?
  • Comment ouvrir votre cœur d’un millimètre de plus aujourd’hui ?
  • Comment pouvez-vous vous connecter de 1% de plus à votre corps et à vos émotions ?

****

lion face profile portrait, on colorful abstract background.

P.S. En cas de maladie ou d’une fatigue prolongée (ce fut l’un des premiers symptômes, pour moi), il est crucial de consulter un médecin traitant et appliquer ses recommandations à la lettre.

Please feel free to share:
20

Lire la suite

Pourquoi et comment apprendre à prendre la parole en public ?

« Il vaut mieux fermer sa bouche et être pris pour un idiot, plutôt que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet. » ~ Mark Twain

Public Speaking Fear Glossophobia Dictionary Definition Word

Sénèque a dit : « le discours est le visage de l’âme », c’est peut-être pour cette raison-là que nous avons peur de nous exposer devant les autres. En effet, selon certaines études la prise de parole en public provoque la peur plus grande que la peur de mourir. Littéralement, les plus timides préfèrent mourir plutôt que de s’exprimer devant un auditoire ! Et pourtant, nous sommes tous amenés, d’une manière ponctuelle ou plus régulière, à faire un discours ou une présentation. L’enjeu varie selon la situation : demande en mariage (j’imagine que cela peut être stressant !), entretien d’embauche, présentation d’un produit auprès d’un investisseur potentiel, présentation devant ses collègues au travail. Certes, les compétences en communication ne remplaceront jamais la réelle valeur ajoutée par la personne. Néanmoins, si la personne, aussi professionnelle soit-elle, est incapable de communiquer sur son travail, de l’expliquer et de le promouvoir, ses résultats ne seront pas optimaux.

En bref, nous défendons tous une cause, que ce soit un produit, un sentiment, une vision. La prise de parole en public réussie nous aide à fédérer nos partenaires et à construire ensemble quelque chose de plus vaste et plus beau qu’une simple création individuelle.

Ça s’apprend, je viens de loin et j’en sais quelque chose

« Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. » ~ Gandhi

Public Speaking Words Product Package Box Training Help Advice

J’ai longtemps pensé que je manquais de talent et donc mes présentations allaient rester inintéressantes et maladroites pour toujours. Eh oui, je stressais, j’avais du mal à tenir mes notes, tant mes mains tremblaient, ma voix me jouait des tours, j’avais la gorge sèche et du mal à trouver le fil de mes pensées. Et surtout, j’avais terriblement peur de passer pour une incompétente.

Les difficultés persistaient avec l’intensité qui variait selon le contexte. Et soudain, un miracle s’opère ! Par un coup de chance, je découvre que la prise de parole en public s’apprend. Que nous pouvons tous développer nos compétences en communication et en leadership. Les deux vont de pair car un bon orateur est souvent un bon leader et il est difficile d’imaginer un leader persuasif incapable de communiquer sa vision.

Loin d’être experte, j’ai simplement investi mon temps et mon énergie dans le développement de mes compétences. Je vois les progrès et tout le chemin parcouru (je continuerai longtemps !). Aujourd’hui, je prends beaucoup plus du plaisir à m’exprimer devant une assemblée. Même si je ressens le tract à chaque fois, j’ai appris à le transformer. Il me stimule au lieu de me paralyser.

Je viens de loin, comment j’ai évolué ? Comment toute personne motivée peut affronter ses peurs et développer ses compétences ? Je vous propose 3 méthodes simples, efficaces et gratuites (ou presque).

 Les cours en ligne sont au top !

« On naît poète, on devient orateur » ~ Cicéron

Business Acronym MOOC as Massive Open Online Course

Internet nous offre une opportunité hors du commun. En effet, il est dorénavant possible de suivre un cours, parfois même certifiant, gratuitement ou à prix minime, en restant dans le confort de son salon, à son rythme, selon ses disponibilités et envies.

Les cours en ligne ouverts et massifs, en anglais : « massive open online courses » ou  MOOC deviennent de plus en plus répandus. Certes, le niveau d’assiduité peut baisser au fur et à mesure du cours mais l’opportunité de profiter des meilleurs professeurs et ressources reste là !

Eh oui, il est possible d’apprendre à parler en public en ligne. Le MOOC « Introduction à l’art de parler en public », dispensé par Dr. Matt McGarrity du département de la communication à l’université de Washington se compose d’environ 20 heures de cours magistraux en vidéos, des lectures et des exercices pratiques. Le professeur est enthousiaste, professionnel et pédagogue. En se basant sur la tradition de la rhétorique, il nous accompagne dans le parcours de l’art oratoire : en partant des courts discours improvisés, il traite ensuite des discours informatifs, pour finir avec des présentations persuasives. Dr. Matt McGarrity décortique les principes de la construction d’un discours efficace, évalue les discours proposés par ses élèves ou des orateurs TED et explique comment présenter un discours d’une manière optimale, selon l’objectif, l’occasion, etc. Pour les plus courageux, il est possible de poster les enregistrements vidéo de ses discours afin de recevoir le feedback d’autres participants. Tout cela à condition de maîtriser l’anglais car le cours n’est pas traduit en français. La liste des MOOC en français contient quelques cours dans le domaine du développement personnel et de la communication, entre autres le cours intitulé « Réussir l’entretien d’embauche et relancer l’employeur » qui dure environ un mois et demande 8-12 heures d’engagement en tout.

Sur l’internet, vous trouverez aussi des sites des experts en prise de parole en public où une grande partie du contenu est accessible sans frais, quelques exemples : John Zimmer, Florian Mueck, Darren LaCroix.

Toastmasters International (TMI)

« Ce que nous devons apprendre à faire, nous l’apprenons en le faisant. » ~ Aristote

Logo Website Tagline Lockup

Si vous me connaissez, vous connaissez aussi Toastmasters car j’en parle avant de me présenter. 🙂 Rassurez-vous, je ne prends aucune commission sur le nombre d’inscriptions. Je ne force personne à intégrer cette association car elle ne convient pas à tout le monde ; je suis tout simplement convaincue que cela peut rendre service à certains d’entre vous donc je partage l’information avec joie.

ToastMasters International (TMI) est un réseau d’associations, présent à l’échelle mondiale,  à but non lucratif dont l’objectif est d’aider ses membres à améliorer leurs compétences en communication et en leadership par la prise de parole en public. En région parisienne, il existe une dizaine de clubs. La localisation, l’heure des réunions, la langue parlée, l’ambiance changent, la méthode et les bénéfices restent identiques. Environ une vingtaine de personnes se réunissent dans un club tous les 15 jours pour 2 heures afin de s’exercer dans l’art de parler devant un auditoire. Il n’y a pas de formateur, tout le monde contribue à la réussite de la soirée. Cette dernière se compose de 3 parties :

  1. La session des improvisations où les membres sont appelés au pupitre pour parler à l’improviste, d’une manière convaincante et structurée pendant 1 à 2 minutes ;
  2. La session des discours préparés : 3 à 4 orateurs prononcent des discours de 5 à 10 minutes sur un sujet de leur choix, en réalisant un objectif d’un manuel en communication de base ou d’un manuel avancé ;
  3. La session des évaluations comporte des appréciations de toutes les prestations de la réunion ; de plus, la soirée est évaluée de point de vue de la grammaire, de la fluidité et du respect du temps.

Comment nous progressons chez Toastmasters ? Quels sont les avantages de cette méthode ?

Veuillez trouver ci-dessous une liste – longue et non exhaustive – des bénéfices.

  • Nous suivons les manuels en leadership et en communication à notre rythme. Chaque membre, accompagné par son mentor, se fixe des objectifs et se donne les moyens de réussir. La méthode s’adapte aux besoins de chacun. Des manuels de base permettent de travailler les fondamentaux de la prise de parole en public et du leadership. Grâce au manuel « Savoir communiquer » nous travaillons : la gestuelle, le vocabulaire, la structure, la variété vocale, la recherche documentaire, l’utilisation des supports visuels, etc. Le manuel « Devenir un leader » permet de développer, entre autres : la pensée critique, l’écoute, la gestion du temps, la capacité à former les autres, les motiver, la disposition à être un bon mentor, à déléguer, à donner un feedback constructif et sincère. Un vaste choix des manuels avancés respecte les objectifs individuels : « Etre persuasif », « S’exprimer avec humour », « L’orateur professionnel », « Les discours au niveau de la direction », « Communiquer à la télévision », « Communications interpersonnelles », « Faciliter la discussion », « Présentations techniques », etc.
  • Nous nous exerçons dans un contexte à la fois amical et professionnel, nous pouvons expérimenter, prendre des risques et oser car l’enjeu n’est pas le même que dans « la vraie vie ». Les autres membres nous donnent un feedback sincère et bienveillant pour nous aider à avancer. Chaque orateur qui présente un discours préparé reçoit une courte appréciation orale de la part de son évaluateur et également des points forts et des pistes d’améliorations par écrit de tous les participants.
  • Toastmasters constitue un environnement où chacun peut prendre des responsabilités au sein du club en tant que Président, Président à l’adhésion, Trésorier, etc. Ces rôles nous permettent de développer de nombreuses compétences relationnelles et organisationnelles : mener à bien un projet, planifier et respecter les délais, travailler en équipe, diriger, gérer les conflits. Toastmasters est un véritable laboratoire où de belles transformations positives s’opèrent, à savoir les membres initialement timides et avec un faible niveau d’assurance relationnelle, prennent confiance en eux et développent de vraies capacités en communication et en leadership. Je l’ai vu, je l’ai vécu ! 🙂
  • Nous participons à des ateliers pratiques en leadership et en communication quelques fois par an ; veillez trouver ci-dessous des notes prises par Delphine Baudu, membre Toastmasters de talent, lors de la formation des membres du bureau qui a eu lieu à Paris en janvier 2015. Cliquez sur l’image pour la voir en toute sa splendeur !

formation MB TMI vf

  • Deux fois par an, nous organisons des concours de prise de parole en public, comportant plusieurs étapes et au moins 2 « disciplines » à chaque fois (oui, Toastmasters est un sport !) : l’improvisation et le discours humoristique en automne; l’évaluation et le discours inspirant en printemps. Le concours commence au sein du club et finit au niveau international.
  • C’est une belle occasion de voyager pour participer à des conférences, plus ou moins loin : Lyon, Budapest, Cracovie, Porto, etc. Par ailleurs, si vous visitez une ville, il y a de fortes chances pour qu’un club Toastmasters s’y réunisse. Vous serez toujours les bienvenus pour participer à la réunion ! En effet, l’esprit Toastmasters rime avec l’hospitalité et l’ouverture.
  • Nous faisons partie d’un réseau de 14 650 clubs présents dans 126 pays et de 313 000 membres (les chiffres de l’année 2015), issus des milieux socio-professionnels divers, ayant des parcours de vie différents, tous unis par l’envie de progresser et la passion pour la communication interpersonnelle. C’est un vrai plaisir et un privilège de faire partie de cette communauté dynamique, enthousiaste et hétéroclite. Il m’est arrivé de trouver un bel appartement grâce à une amie rencontrée chez Toastmasters (merci, Emmanuelle !).
  • Le rapport qualité-prix défit toute concurrence : la première inscription annuelle incluant environ 20 réunions, deux manuels, un mentor, l’abonnement à « Toastmaster», magazine mensuel en anglais sur la prise de parole en public et le leadership, enfin l’accès privilégié à des formations, ateliers et conférences (payé à part mais tout à fait accessible) est d’environ 120 €.
  • La méthode Toastmasters est reconnue dans le monde professionnel, surtout dans le milieu anglo-saxon : de nombreuses sociétés américaines créent des clubs en interne ou encouragent leurs employés à s’investir dans Toastmasters, l’entreprise Coca Cola en est un bon exemple ;
  • Enfin, il est possible de visiter chaque association jusqu’à 3 fois, sans frais ni engagement donc n’attendez plus, venez visiter l’un des clubs auxquels je suis inscrite : Agora 75 ou Expressions. Sinon, cherchez un club qui vous convient !

L’École de l’Art Oratoire à Paris

« L’art de l’acteur n’est pas l’art de se montrer. On croit toujours que l’art de parler en public, c’est l’art de se montrer. (…) L’art de l’acteur, c’est l’art de disparaître à l’avantage d’un personnage et au service d’un public ». ~ Stéphane André

 

Spotlighted vintage microphone

Si vous habitez en Île de France, vous pouvez participer à des Master class gratuites, organisées par l’École de l’Art Oratoire à Paris. Le principe est le suivant : vous vous inscrivez, vous préparez (ou non, à condition de bien connaître le sujet) votre présentation de 10 minutes traitant de n’importe quelle question d’ordre professionnel ou personnel, vous venez pour l’exposer et ensuite, Stéphane André, directeur de l’école, conférencier et auteur vous fait un feedback précis, sincère et bienveillant et vous invite à effectuer quelques exercices sur mesure tout de suite, devant l’auditoire. Ensuite, vous refaites une partie de votre exposé, après avoir intégré et travaillé certains aspects de votre prestation tels que : la posture, le regard, la voix. Ce qui est magique, c’est que souvent le public perçoit une réelle amélioration dans l’impact de l’orateur avant et après l’intervention de Stéphane André. En ayant personnellement participé à cet exercice à plusieurs reprises, je ne peux que recommander l’expérience. Il n’y a aucun risque donc si vous avez envie, venez-vous exercer dans les locaux de l’école, à 2 pas de l’Opéra Garnier de Paris, sur une belle estrade et sous la lumière éblouissante des lampes. Vous allez travailler votre présence scénique via quelques techniques de base, issue du monde du théâtre. Bien qu’au début ces outils paraissent artificiels et exagérés, c’est le signe que vous rompez avec vos anciennes habitudes. Vous sortez de votre zone de confort et vous entrez dans l’univers de l’Art oratoire avec le grand « A ».  Vous allez vite y prendre goût !

Vous pouvez également venir en observateur, membre du public. Dans ce cas, l’inscription n’est pas nécessaire. Vous allez voir Stéphane André en action : quand il ouvre la séance avec un court exposé mélangeant l’actualité et les techniques de l’art oratoire, ensuite, au moment où il donne le feedback et propose des exercices aux orateurs. Ça vaut le déplacement, je vous assure.

Enfin, l’école organise chaque année le concours de l’éloquence et l’université d’été. La particularité du concours est qu’il est possible de se présenter plusieurs fois. À chaque passage, vous recevez un feedback du jury composé des professeurs de l’école. Ce sont des professionnels et ils ont l’œil, venez tester par vous-mêmes !

Pour résumer, la prise de parole en public s’apprend, surtout par la pratique. Comme a dit Louis Aragon : « La parole n’a pas été donnée à l’homme, il l’a prise ». Profitez de vos capacités en communication et défendez votre cause, devenez l’orateur unique et inspirant que vous souhaitez être, et contribuez, d’une manière courageuse et généreuse, à la construction de notre société par le dialogue. Oui, c’est pompeux mais l’enjeu est de taille ! Et puis, amusez-vous sur le chemin, c’est l’aventure de toute une vie !

Public Speaking Sticky Notes

Et vous…

  • Aimez-vous parler devant un auditoire ?
  • Avez-vous envie de développer encore plus vos compétences en prise de parole en public ?
  • Si oui, comment souhaitez-vous le faire ?
  • Quelles méthodes et ressources vous conviennent ?

Merci de votre précieux feedback car il enrichit le blog et me permet de mieux écrire.

Please feel free to share:
20

Lire la suite

Le sabar tel que je commence à le ressentir

En décembre 2014, je suis partie au Sénégal avec Yama Wade, Reine de Sabar, pour faire un stage de danse, voici ce que j’ai découvert sur le sabar. La réflexion qui suit est un début de compréhension et il est fort probable que cette vision évolue.

J’espère que ça vous donnera envie de D A N S E R !

Une conversation en musique

Le sabar désigne à la fois un instrument : une percussion en bois, et une danse sénégalaise. Le sabar se distingue des autres danses de l’Afrique – la respiration requise par le rythme est différente, le temps ou l’accent est « en l’air ». De plus, c’est une véritable rencontre entre le musicien et le danseur. Les deux conversent via la musique et cette discussion est complètement unique car improvisée dans « ici et maintenant ». Le musicien parle grâce au son du tambour, le danseur s’exprime via « la respiration » de ses pieds, de ses poignets, de ses bras et de ses genoux. Le sabar englobe un ensemble de codes et de règles, offrant une multitude de possibilités à toute personne sensible à son rythme.

 José Manuel Carreira Jaunsolo

Beaucoup plus que la danse

Ce que j’aime en particulier dans le sabar, c’est son côté mystique car c’est plus qu’une danse ou un ensemble de mouvements rythmés. Ce qui compte c’est la justesse des mots, l’énergie, le ressenti, l’intention, l’honnêteté d’expression, l’authenticité de la rencontre, la respiration, l’irrationnel… Si ces éléments sont réunis la danse devient juste, claire et élégante. L’énergie est à la fois puissante et légère, une certaine flexibilité et élasticité se ressentent ; rien n’est forcé, le danseur ne fait pas d’effort mais se laisse guider pas son intuition et son ressenti, ses tripes et son inconscient. Par ailleurs, seule la décision d’aller à la rencontre de l’autre, en se laissant guider par son inconscient, permet de respecter le temps musical : dès que la tête prend le dessus, le corps s’arrête. La réflexion tue l’expression juste et spontanée de l’âme, de l’inconscient, de l’énergie vitale du danseur. En même temps, le danseur, aussi irrationnel soit-il, se doit de respecter les règles et contenir la force qui le traverse, sinon son langage devient éparpillé, saccadé, imprévisible et incompréhensible ; ses phrases n’ont plus de sens.

Le sabar, utilisé jusqu’à aujourd’hui à des fins thérapeutiques, dépasse la notion de la danse, c’est une démarche globale : philosophique, psychologique et spirituelle.

Le sabar aide le danseur à trouver les trésors enfouis dans son cœur, il nettoie les émotions refoulées. Le sabar exige l’authenticité dans la relation, la clarté et l’honnêteté de la parole, une excellente connaissance de soi, l’acceptation de son côté irrationnel et de son ressenti. C’est un cheminement de toute une vie, rempli de questions, de doutes, de prises de conscience, de blocages, de surprises, d’émotions fortes, de la peur, de la joie… C’est un outil de développement personnel qui améliore la relation à soi et a à la communauté. C’est une démarche spirituelle qui permet de trouver sa place, unique et juste, dans le monde. Grâce à la pratique de sabar nous accédons à plus d’amour et plus de gratitude pour chaque respiration, chaque expérience, nous apprenons à lâcher prise, nous avons plus de confiance en la vie et en nous-mêmes. C’est une forme de méditation en mouvement qui apaise et rééquilibre, qui nettoie et qui régénère, qui soigne et qui cicatrise. C’est une expression de notre singularité car il y a autant de styles de sabar que de danseurs.

PLAGE VF

Chemin vers l’amour, vers la vie

Ce rythme touche ce qui est le plus profond dans mon être et je ne sais pas exactement comment cela s’opère. Je pressens que c’est une voie de libération et de liberté. Je pressens qu’il offre un voyage initiatique vers les tréfonds de mon âme et une sensation de lien avec le monde où l’expérience se fait à la fois dans l’individualité et dans ce qui est universel en nous, car propre à chaque être humain, voire à chaque être vivant. C’est une expression de vie et la vie m’attire, j’ai envie de mieux me connaître, de ressentir plus, d’aimer plus, de donner et de recevoir spontanément et avec joie, de voyager dans d’autres dimensions de conscience, de communiquer avec l’au-delà, oui, c’est beaucoup et cela paraît bizarre, même pour moi qui l’écris. Le sabar nous met en contact avec une force incompréhensible qui nous dépasse et qui nous fait peur, et pourtant, elle coule dans nos veines : c’est elle qui nous fait respirer, malgré nous, durant chaque instant de notre vie et c’est elle qui nous accompagne en douceur jusqu’à la fin. Le sabar nous enseigne à nous aimer, à aimer les autres, à aimer la vie, à honorer ce qui est vivant en nous, à accueillir ce qui arrive, à avoir confiance, à se laisser guider par notre ressenti, à être présent, à mieux communiquer avec nous-même et avec les autres.

Les avantages sont multiples et beaucoup est demandé pour y accéder : de la patience, de la persévérance, une ouverture d’esprit, une écoute attentive, un désir ardent, une attitude de recherche d’un éternel débutant qui reste humble, curieux et confiant.

Un grand MERCI à Yama Wade, Reine de Sabar, de m’avoir éclairci sur le sabar, tel que sa grand-mère lui a enseigné et qu’elle transmet depuis de nombreuses années avec joie, passion et générosité à ses élèves. J’ai la chance d’en faire partie depuis septembre 2014 et j’inspire profondément quand je pense à tout le chemin à parcourir afin de ressentir et d’exprimer le sabar.

Pour que la force et la douceur du sabar soient avec vous !

Explorez !

Et si le sabar ne vous inspire rien du tout et que vous pensez que j’ai perdu la tête (vous n’avez pas tort), cherchez, explorez, expérimentez : la danse, le sport, l’activité, le rythme, l’occupation qui vous éveille à la vie, qui vous appelle et qui vous fait vibrer de joie, vous donne de doux frissons au dos. Une activité épanouissante vous nourrit donc bénissez et savourez ce repas sacré !

Bon vent et je vous souhaite plein d’amour sur ce chemin de découverte personnelle !

***
– Qu’est-ce que vous en pensez ? Avez-vous eu des expériences similaires avec d’autres activités ?
– Pour ceux qui pratiquent le sabar, comment vous le voyez ? Qu’est-ce qu’il vous apporte ?
– Enfin, Yama, si tu lis ces mots – je pense fort à toi et je te remercie pour tes commentaires ; s’il y a des choses que je n’ai pas bien comprises, je serai ravie d’en discuter ! Jërëjëf !

***

Please feel free to share:
20

Lire la suite